Depuis sa création en 1992, le groupe de recherche en dermatologie de l’Hôpital Brigham and Women’s a acquis une réputation nationale et internationale d’excellence en recherche. Avec environ sept millions de dollars de financement annuel des Instituts nationaux de la santé (NIH) et plus de 600 millions de dollars de financement de la recherche en 2014, nous nous classons parmi les trois principaux organismes financés par les NIH au cours des 25 dernières années.

La Faculté de recherche du Département de dermatologie est un mélange multidisciplinaire de scientifiques de base, de dermatologues, de rhumatologues et d’hématologues axés sur une variété de questions de recherche à la fois à l’intérieur et au-delà des limites de la dermatologie ambulatoire traditionnelle, y compris l’immunologie cutanée et l’immunothérapie, la biologie des cellules souches épithéliales et adultes, la greffe de moelle osseuse et la maladie du greffon contre l’hôte, la biologie du cancer et la pathogenèse, et la biodéfense. L’ampleur de cette recherche est reconnue par le financement accordé par quatre instituts différents des NIH, dont l’Institut National du Cancer; l’Institut National des Allergies et des Maladies infectieuses; l’Institut National de l’Arthrite et des Maladies Musculo-Squelettiques et de la Peau; et l’Institut National du Cœur, des Poumons et du Sang (NHLBI).

Les laboratoires de recherche en dermatologie du Brigham and Women’s Hospital sont situés dans les bâtiments des Instituts de médecine de Harvard et du Centre de recherche Eugene Braunwald près de la Harvard Medical School et à quelques pas de la Bibliothèque de médecine Countway, de l’Institut CBR pour la recherche biomédicale, de l’Institut du cancer Dana-Farber, de la Harvard School of Public Health, du Centre médical Beth Israel-Deaconess et de l’Hôpital pour enfants de Boston.

Le rôle de la dermatologie à l’Hôpital Brigham and Women’s Hospital en tant que chef de file dans les activités de recherche est reflété par deux grandes subventions du programme multidisciplinaire et multi-institutionnel des NIH dirigées par les Drs Robert Sackstein et Rachael A. Clark et le Département de dermatologie. Le Programme d’excellence en glycosciences des NIH sous la direction du Dr Robert Sackstein est l’un des six centres du pays qui cherchent à renforcer les capacités d’investigation en glycosciences et à traduire les découvertes glycomiques en de nouvelles applications diagnostiques et thérapeutiques. Cet effort de recherche est parrainé par NHLBI et est conçu pour soutenir de nouveaux partenariats qui favorisent la recherche multidisciplinaire, fournissent le développement des compétences en glycosciences et génèrent des outils glyco-analytiques. À cette fin, la mission globale du laboratoire Sackstein est de développer des chercheurs compétents et compétents en chimie et en biologie des glycanes applicables au domaine en constante émergence de la glycobiologie translationnelle, tout en se concentrant sur la promotion de traitements innovants des maladies humaines. L’autre effort programmatique majeur est le Centre de recherche sur les maladies de la peau humaine parrainé par les NIH/NIAMS sous la direction du Dr Rachael A. Clark. Ce Centre vise à soutenir les études translationnelles sur les maladies de la peau humaine dans le but d’accélérer la recherche en fournissant aux chercheurs de n’importe quelle institution un accès à des spécimens humains et à des techniques analytiques de pointe. Le Centre permet l’accès à des biobanques et à des technologies de pointe à tous les scientifiques, dans le monde entier, qui souhaitent mener des recherches sur les maladies de la peau humaine.

Notre entreprise de recherche ministérielle continue d’être calquée sur l’ancien Centre de recherche sur les maladies de la peau de Harvard, créé en 1994. En 1998, le prévôt de l’Université Harvard et le doyen de la Harvard Medical School ont officiellement désigné le Centre de recherche sur les maladies de la peau de l’Hôpital Brigham and Women’s Hospital comme un centre officiel de la Harvard Medical School. Grâce à la direction du corps professoral et à l’équipe administrative, notre structure de recherche appuie un programme de formation en recherche de haut niveau et un Programme de supervision et de développement des chercheurs et offre à nos chercheurs un accès à des technologies habilitantes de pointe qui encouragent l’innovation et accélèrent la découverte scientifique.