Des images aériennes incroyables publiées par l’United States Geological Survey montrent de la lave jaillissant du volcan Kilauea sur la Grande île d’Hawaï, où au moins 600 maisons ont été détruites.

Dans la vidéo, prise depuis un hélicoptère vers 6h30 mardi, une fontaine de lave se jette dans une rivière rouge et se dirige vers le nord-est, où elle finit par entrer dans l’océan Pacifique par la baie de Kapoho.

La lave a complètement rempli la baie et construit un delta s’étendant à près d’un mile du rivage, selon l’USGS.

D’épais nuages de fumée entouraient la côte à la suite de la lave, selon l’USGS.

Les photos avant et après révèlent une grande quantité de terres près de la baie de Kapoho maintenant recouverte de lave.

Environ 500 maisons se trouvaient sur le chemin direct de la lave, et des centaines de maisons dans les lots de la plage de Kapoho et les communautés de vacances ont été détruites, a déclaré la défense civile du comté d’Hawaï à ABC News. Sur environ 360 maisons Kapoho, 320 à 330 ont été détruites.

Vers 4h30 mardi, le volcan a commencé à cracher des cendres à près d’un kilomètre dans les airs, provoquant un tremblement de terre de magnitude 5.5, selon l’US Geological Survey.

La lave a commencé à pénétrer dans l’océan moins de deux heures après le début des explosions et a rempli la baie peu profonde à 14 heures ce jour-là, selon l’USGS.

Des milliers de personnes ont été évacuées de la zone, mais les autorités craignent que jusqu’à une douzaine d’habitants qui ont décidé de rester soient morts.

La valve du volcan est ouverte et le volcan traverse « un cycle de déflation », a déclaré Wendy Stovall de l’USGS à ABC News.

D’autres éruptions sont possibles dans les mois à venir alors que le processus de déflation se poursuit, a déclaré Cindi Preller, géologue et scientifique de service au bureau d’Oahu de la National Oceanic and Atmospheric Administration, à ABC News.

Le volcan crache des cendres et de la lave depuis le début du mois de mai.