Publicité

Contrairement à ce que vous avez vu dans les médias, les barbes ne renferment pas plus de caca qu’une toilette. L’histoire, qui provient du réseau d’informations télévisées « KOAT » au Nouveau-Mexique, est devenue virale même si elle a peu de mérite scientifique.

Comme le souligne Nick Evershed du Guardian, l’histoire n’était pas basée sur une étude scientifique. L’enquête a plutôt consisté en un journaliste à prélever des écouvillons sur un petit nombre de barbes d’hommes, puis à envoyer ces échantillons à un microbiologiste pour analyse. Le microbiologiste John Golobic a identifié des bactéries « entériques », qui résident normalement dans les intestins. Il a déclaré au présentateur que ces bactéries se trouvaient généralement dans les fèces, mais que les bactéries associées aux fèces ne sont pas nécessairement des fèces — une distinction importante que beaucoup de gens semblent avoir ignorée.

Les bactéries entériques appartiennent à la famille des Enterobacteriaceae et sont souvent inoffensives, bien que certaines puissent causer des maladies. Vous n’avez cependant pas à vous soucier de ces bactéries car elles sont partout. Phillip M. Tierno, microbiologiste à l’Université de New York, a déclaré au New York Magazine que « nous, en tant que société, baignons littéralement dans les excréments. »Du clavier de votre bureau au sac que vous transportez, des bactéries fécales peuvent être trouvées dans un certain nombre d’endroits et elles ne sont pas préoccupantes.